Le retour d Alfa en Formule 1

Les nouveaux inscrits sont invités à se présenter ici.
Avatar de l’utilisateur
alfiste57
alfiste confirmé
alfiste confirmé
Messages : 359
Inscription : mer. 5 sept. 2007 18:45

Re: Le retour d Alfa en Formule 1

Message par alfiste57 » jeu. 17 déc. 2015 18:59

Spider66 a écrit :
thierry95 a écrit :Moi j'attends la F1 JTD :wacky:
oui, ça, ça aurait de la gueule! :langue: :mdr:
ça ne m'étonne pas de vous deux :pleur: :clindoeil:

Avatar de l’utilisateur
thierry95
Contaminé par le virus
Contaminé par le virus
Messages : 1482
Inscription : lun. 16 mai 2011 08:11

Re: Le retour d Alfa en Formule 1

Message par thierry95 » jeu. 17 déc. 2015 20:49

Mon idée n'est pas si délirante! Regardez au 24 h du Mans! :decu:

Avatar de l’utilisateur
philalfa
Contaminé par le virus
Contaminé par le virus
Messages : 4323
Inscription : mer. 5 sept. 2007 09:14
Localisation : Nogent sur oise

Re: Le retour d Alfa en Formule 1

Message par philalfa » jeu. 7 avr. 2016 09:56

L’équipe Sauber doit faire face à des difficultés financières évidentes, et les dernières rumeurs du paddock rapportent que l’équipe ne pourra pas se déplacer jusqu’en Chine dans quinze jours.

L’équipe Suisse a attiré la curiosité des médias en février dernier, lorsque les salaires des quelques 300 employés ont été retardés. Par ailleurs, la co-propriétaire de l’équipe, Monisha Kaltenborn n’était pas présente à Bahreïn ce week-end, la rumeur voulant qu’elle soit restée à Hinwill afin d’aborder la crise financière de Sauber.

Désormais, les dernières rumeurs font état que Ferrari, leur partenaire moteur de longue date, pourrait intervenir afin de sauver Sauber d’une faillite qui semble presque inévitable. Récemment, Sergio Marchionne, le président de Ferrari et PDG du groupe Fiat Chrysler, a défendu l’idée d’un retour de la marque Alfa Roméo en compétition automobile, plus précisément en Formule 1. L’équipe serait une écurie sœur de Ferrari, à l’instar de Toro Rosso avec Red Bull. En janvier dernier, Sergio Marchionne soulignait que le retour d’Alfa Roméo en Formule 1 ne serait possible qu’avec l’appui d’une autre équipe de F1.

« Il serait difficile pour Alfa Roméo de revenir en Formule 1 sans le soutien d’une autre équipe, une association serait l’idéal. Il est incroyable de voir comment la marque Alfa Roméo reste dans le cœur des gens, et c’est pour cette que nous pensons à la faire revenir en Formule 1. Comme nos concurrents, il est important pour Alfa de revenir à la course automobile. » expliquait Marchionne en janvier dernier.

Une collaboration future entre Alfa Roméo et Sauber pourrait donc bien voir le jour, reste maintenant à savoir comment s’appellerait l’équipe et surtout quel moteur elle utiliserait, puisque Alfa Roméo fabrique également des moteurs. L’équipe Alfa Roméo a fourni des moteurs à des équipes de F1 entre 1961 et 1979, avant de revenir en tant qu’équipe d’usine à part entière à partir de 1979 jusqu’en 1985. La dernière course d’Alfa Roméo dans la catégorie reine du sport automobile remonte à 1985, il s’agissait alors du Grand Prix d’Australie.

Avatar de l’utilisateur
Dites33
Alfiste junior
Alfiste junior
Messages : 181
Inscription : jeu. 6 sept. 2007 11:53
Contact :

Re: Le retour d Alfa en Formule 1

Message par Dites33 » ven. 24 févr. 2017 11:38

Pour 2017 par de retour Alfa en formule 1 mais la marque et le Quadrifoglio est présent sur le capot moteur de la nouvelle Ferrari.

Avatar de l’utilisateur
philalfa
Contaminé par le virus
Contaminé par le virus
Messages : 4323
Inscription : mer. 5 sept. 2007 09:14
Localisation : Nogent sur oise

Re: Le retour d Alfa en Formule 1

Message par philalfa » jeu. 13 juil. 2017 14:28

Cela fait maintenant quelques années que la rumeur du retour d’Alfa Romeo en Formule 1 enfle . D’ailleurs le PDG de FCA, Sergio Marchionne, n’a pas caché son envie de faire revenir Alfa Romeo dans cette compétition grâce à un partenariat avec une écurie existante. Un partenariat qui pourrait voir le jour dès l’année prochaine.

Après l’écurie Sauber en difficulté l’année dernière, et McLaren cette année, c’est au tour de l’écurie Haas F1 d’être approchée par Sergio Marchionne. En effet, l’écurie Haas F1 tourne déjà avec un moteur Ferrari et il serait très pratique, et facile, de rebadger le moteur « Alfa Romeo » l’année prochaine pour un retour de la marque italienne en compétition. Les discussions entre Ferrari et Haas F1 se seraient intensifiées ces derniers jours à ce sujet.

Plus loin qu’un rebadgage du moteur, Ferrari pourrait renforcer la collaboration avec Haas F1 en y plaçant les pilotes Antonio Giovinazzi ou Charles Leclerc, bien que Romain Grosjean et Kevin Magnussen sont encore sous contrat pour l’année 2018. Après pourquoi pas remplacer Kimi Raikkonen par Romain Grosjean en Ferrari en 2018, ce qui laisserait une place libre chez Haas F1… à suivre !

Avatar de l’utilisateur
alfiste57
alfiste confirmé
alfiste confirmé
Messages : 359
Inscription : mer. 5 sept. 2007 18:45

Re: Le retour d Alfa en Formule 1

Message par alfiste57 » jeu. 30 nov. 2017 18:51

ça y est c'est officiel :

L’annonce était attendue, la voici officielle ! Alfa Romeo effectuera son entrée dans le championnat du monde de Formule 1 édition 2018 ! L’écurie satellite de Ferrari se nommera donc Alfa Romeo Sauber F1 Team. Si nous savons déjà que Charles Leclerc sera l’un des pilotes, l’interrogation liée à l’identité du deuxième pilote devrait être levée d’ici quelques heures. Marcus Ericsson semblait en bonne posture mais avec cette officialisation du retour du constructeur italien, le pilote « maison », Antonio Giovinazzi, pourrait le coiffer au poteau.

source : http://www.lemagsportauto.com/alfa-rome ... um=twitter

Avatar de l’utilisateur
philalfa
Contaminé par le virus
Contaminé par le virus
Messages : 4323
Inscription : mer. 5 sept. 2007 09:14
Localisation : Nogent sur oise

Re: Le retour d Alfa en Formule 1

Message par philalfa » mer. 20 déc. 2017 13:50

f1.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur
alfiste57
alfiste confirmé
alfiste confirmé
Messages : 359
Inscription : mer. 5 sept. 2007 18:45

Re: Le retour d Alfa en Formule 1

Message par alfiste57 » jeu. 21 déc. 2017 19:09

je ne me souvenais pas que Mario Andretti avait couru pour Alfa en F1

Avatar de l’utilisateur
philalfa
Contaminé par le virus
Contaminé par le virus
Messages : 4323
Inscription : mer. 5 sept. 2007 09:14
Localisation : Nogent sur oise

Re: Le retour d Alfa en Formule 1

Message par philalfa » ven. 22 déc. 2017 13:32

la première de la lignée : 158/159 "Alfetta"



L’histoire de l’Alfa Romeo GP Tipo 158 illustre parfaitement l’obstination et le talent des hommes du quartier du Portello, capables de sauver les monoplaces gagnantes de la guerre grâce à un stratagème comme de relever la tête et de s’imposer une nouvelle fois sur les circuits les plus importants. Mais c’est surtout l’histoire d’un mythe, d’une voiture de course qui l’emporta dès ses débuts et qui se révéla capable de dominer et remporter le premier Championnat du monde de Formule 1.

Une fois terminée l’association avec Enzo Ferrari, qui gérait les véhicules du Portello avec son écurie, le département Alfa Corse est fondé à Milan et se sépare définitivement de Maranello. L'attention se porte surtout sur un projet de nouvelle voiturette à moteur suralimenté d’un litre et demi, une catégorie qui allait s’imposer à partir de 1940. L’équipe dirigée par Gioachino Colombo ébauche la GP Tipo 158, bientôt surnommée « Alfetta » .

Le moteur est un huit cylindres en ligne bi-bloc en alliage léger avec chemises rapportées en acier, distribution avec deux arbres à cames en tête commandés par des engrenages en cascade et suralimentation avec compresseur volumétrique Roots. La boîte de vitesses est en bloc, le différentiel étant placé sur le pont arrière pour parfaitement équilibrer les poids. La puissance initiale est de 195 chevaux, mais elle passe à 225 chevaux dès 1939, pour une vitesse maximale de 232 km/h.

L’« Alfetta » a à peine le temps d’enthousiasmer le public en remportant la première et la deuxième place lors de sa première course, la Coppa Ciano de 1938, que sa carrière semble déjà se terminer avec le GP de Tripoli : la guerre éclate et les compétitions sont suspendues. Ne manquant pas de clairvoyance, Alfa Romeo réussit toutefois à cacher les véhicules sous un faux tas de bois dans un élevage de porcs aux alentours de Milan, à l’abri des rafles allemandes

Une fois la guerre et ses épreuves passées, les Alfa Romeo GP Tipo 158 vivent une année magique en 1950 avec six victoires sur sept. Et s’il manque une victoire, c’est uniquement parce que les équipes européennes ne participent pas à la 500 Miles d’Indianapolis. Une domination totale, qui décrétera l’écrasante victoire dans le premier Championnat du monde de Formule 1.

Juste après la guerre, Alfa Romeo améliore le moteur de la 158 en le dotant d’un compresseur à deux étages ; la puissance passe à 275 chevaux et la vitesse à 270 km/h. La voiture affiche nettement sa supériorité en piste, mais les hommes du Biscione ne s’arrêtent pas là et la puissance augmente encore jusqu’à atteindre les 340 chevaux tandis que la vitesse maximale s’élève à 290 km/h. Ils se préparent ainsi à dominer le premier Championnat du monde de Formule 1 en 1950.

L’équipe en course est celle des trois « F » : Nino Farina, Juan Manuel Fangio et Luigi Fagioli. Les « Alfetta » remportent six des sept GP en désertant, comme tous les constructeurs européens, la 500 Miles d’Indianapolis, mais elles dominent également les cinq autres Grand Prix qui ne comptent pas pour le Championnat. À partir de ses débuts au GP de Silverstone, l’Alfa Romeo est systématiquement invaincue et remporte ainsi les trois premières places du classement avec Giuseppe « Nino » Farina, qui devient le premier champion du monde de la toute jeune Formule 1.
th.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Répondre